verne

vergne ou verne nom masculin (gaulois verno, aulne) Nom régional de l'aulne glutineux.

Verne
(Jules) (1828 - 1905) écrivain français. Sa rencontre avec l'éditeur J. Hetzel fit triompher le genre qu'il avait créé dans Cinq Semaines en ballon (1863). Dans le roman d'anticipation, le progrès technologique permet la conquête, positive et fantasmatique, des terres, des mers, du ciel: Voyage au centre de la Terre (1864), De la Terre à la Lune (1865), Vingt Mille Lieues sous les mers (1870), le Tour du monde en quatre-vingts jours (1873), Michel Strogoff (1876), Robur le Conquérant (1886).

⇒VERGNE, VERNE, subst. masc.
Région. (Sud de la France, de la Vendée aux Vosges). Aulne; p. méton., bois de cet arbre. Un gourdin de verne, dont il avait, avec son couteau, ornementé le pommeau (ARLAND, Ordre, 1929, p. 461). Les aulnes (...) s'appellent les vergnes, au pays des Frontenac (MAURIAC, Myst. Frontenac, 1933, p. 125).
Prononc. et Orth.:[], []. Ac. 1762 uniquement verne ; dep. 1798: vergne ou verne (id. ds LITTRÉ, Lar. Lang. fr., ROB. 1985). Étymol. et Hist. 1. 1174-87 huis [...] de verne (CHRÉTIEN DE TROYES, Perceval, éd. F. Lecoy, 4872); fin XIIe s. [ms.] (Add. au ms. Cambridge Jesus College, éd. P. Meyer ds Romania t. 38, p. 522: le fust del verne); 2. 1542 un jadeau de vergne (RABELAIS, Gargantua, éd. R. Calder, M. A. Screech, V.- L. Saulnier, XXXVII, 52, var. E, p. 223 [jadeau, terme des dial. de l'ouest, FEW t. 4, p. 13 a]). Tandis qu'au nord d'une ligne allant de l'embouchure de la Loire aux Vosges, l'aune est désigné par le mot aune, au sud de cette ligne, il est rendu dans les dial. mod. par les représentants du gaul. verno- (carte ds Arch. St. n. Spr. t. 121, p. 240); cf. les traces des représentants du lat. alnus (étymon proposé par Meyer-Lübke et Gamillscheg, cf. REW3 n° 376 et EWFS2, admis par L. REMACLE ds R. Ling. rom. t. 36, pp. 305-310 [v. aussi M. PFISTER, ibid., t. 37, pp. 141-145 et ID., Einf. in die roman. Etymol., Darmstadt, 1980, pp. 69-71] après avoir été écarté par J. JUD ds Arch. St. n. Spr. t. 121, pp. 76-96 au protif du frq. alira, cf. FEW t. 15, 1, pp. 14-16) dans le lex. et les topon., au sud de la ligne indiquée (M. PFISTER ds R. Ling. rom. t. 37, p. 142) et les topon. issus de verno- dans l'aire de aune (J. JUD, op. cit., pp. 80-84). Verne [supra 1] (dont l'aire dial. mod. s'étend dans la partie est du domaine verno- [cf. prov. verno, subst. fém. ds MISTRAL], ainsi que dans le Piémont et une partie de la Lombardie) est issu du rad. gaul. vern- à travers le b. lat. des gl. verna, subst. fém. (CGL t. 3, 596, 35: verna est alnus; t. 4, 14, 43: alnum lignum est verna); de la forme masc. corresp. vernum (CGL t. 4, 205, 51: lignum alnetanum id est vernum; latinisation d'un gaul. auquel corresp. l'irl. fern, cornique gwern « aune », le cymrique gwern « bois d'aune, aunaie, marécage », THURNEYSEN, p. 115; cf. DOTTIN, p. 100), est issu le type vern, masc. (a. prov. vern 1230-50 rusca de vern exprimant une valeur minime, PEIRE BREMON DE RICAS NOVAS, Poésies, éd. J. Boutière, Sirventes, XVIII, 6) dont l'aire princ. est la Gascogne (LESPY-RAYM., s.v. bern). Vergne [supra 2] dont l'aire couvre l'ouest du domaine verno- jusqu'à la Garonne (cf. a. prov. vernh, masc. ca 1200 [Rouergue] DAUDE DE PRADAS, Dels auzels cassadors, 1199 ds LEVY Prov.) est issu du rad. gaul. verni- à travers une forme masc. vernium; cette forme, ainsi que son corresp. fém. vernia (de là, l'a. prov. vernha, fém. « aunaie, marécage » Gaillac [Tarn] 1281, ibid., cf. prov. vergne « id. », MISTRAL), sont des dér. à valeur coll., de formation b. lat. ou déjà gaul. À ce type vergne, se rattache l'arg. m. fr. vergne fém. « ville » (av. 1465, VILLON, Ballades en jargon, éd. A. Lanly, VIII, 26; XI, 8), dont l'orig. du sens demeure obsc., FEW t. 14, pp. 299b-302 a. À côté du groupe verne-vergne décrit, un second type verne désignant différents objets en bois [vergues, timons, solives] (dep. ca 1100 « proue de bateau » Roland, éd. J. Bédier, 2632) et, à l'époque mod., seulement relevé dans les dial. du nord et de la Wallonie, est, de même que verne (supra 1), issu de verna, mais p. méton., FEW t. 14, p. 301 a-b. Fréq. abs. littér. Vergne: 19. Verne : 10.

verne [vɛʀn] n. m.
ÉTYM. V. 1119; anc. dauphinois vern, du gaul. werno-.
Régional. Aulne. Vergne.
0 (il) se leva et reprit sa route, flânant sans but précis par des sentes à peine marquées; puis, ayant pris une décision, il longea les fourrés de vernes (…) traversa le grand cône de déjection du torrent du Grépon (…)
R. Frison-Roche, Premier de cordée, p. 183.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Verne — may refer to:Peopleurname*Jules Verne, an early science fiction writer; named after him: **Jules Verne (SAJV), a fictional character **Verne (crater), on the Moon **The Jules Verne Trophy, a prize for the fastest circumnavigation of the world by… …   Wikipedia

  • VERNE (J.) — Traduit dans le monde entier et popularisé par le cinéma, la télévision et le livre de poche, Jules Verne reste un des écrivains les moins connus de la littérature française. Il s’est en effet imposé dans deux secteurs traditionnellement… …   Encyclopédie Universelle

  • Verne — ist der Familienname folgender Personen: Jules Verne (1828–1905), französischer Schriftsteller Lucille La Verne (* 1872 oder 1869; † 1945), US amerikanische Theater und Filmschauspielerin Mathilde Verne (eigentl.: Mathilde Wurm; 1865–1936),… …   Deutsch Wikipedia

  • Verne — puede referirse a: Julio Verne, escritor francés nacido en Nantes. Verne (HM Prison), una prisión ubicada en la Isla de Pórtland, Dorset, Inglaterra. Julio Verne (nave), una nave espacial de la Agencia Espacial Europea. Verne, comuna francesa …   Wikipedia Español

  • Verne —   [vɛrn], Jules, französischer Schriftsteller, * Nantes 8. 2. 1828, ✝ Amiens 24. 3. 1905; schrieb zunächst Opernlibretti und Dramen (mit A. Dumas fils) und wurde ab 1863 mit utopischen Abenteuer und Entdeckerromanen bekannt, die zum Teil… …   Universal-Lexikon

  • verne — 1. (vèr n ) s. m. Voy. vergne. verne 2. (vèr n ) s. f. Partie de la bascule à laquelle est attaché le seau qui sert à vider l eau d une ardoisière …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • Verne — Verne, Vern, Vernhes, Vergne, Vergnes Un nom d arbre, l aune (origine gallo romane vernu). Désigne celui habite un lieu dit (le) Verne, toponyme très fréquent. Les trois dernières formes sont uniquement occitanes …   Noms de famille

  • Verne — (spr. wern ), Jules, franz. Schriftsteller, geb. 8. Febr. 1828 in Nantes, gest. 24. März 1905 in Amiens, studierte in Paris die Rechte, muß sich aber schon früh auch den Naturwissenschaften zugewandt haben, denn gleich sein erster Roman, der die… …   Meyers Großes Konversations-Lexikon

  • Verne — (spr. wärn), Jules, franz. Schriftsteller, geb. 8 Febr. 1828 zu Nantes, lebte in Paris gest. 24. März 1905 in Amiens; Schöpfer des wissenschaftlich didaktischen Romans, veröffentlichte eine Reihe von Schriften (»Cinq semaines en ballon«, »Voyage… …   Kleines Konversations-Lexikon

  • Verne — Verne, Jules …   Enciclopedia Universal

  • Verne — Verne, Jules (1828 1905) a French writer who wrote ↑science fiction. His most famous books are Journey to the Centre of the Earth, Twenty Thousand Leagues Under the Sea, and Around the World in Eighty Days …   Dictionary of contemporary English

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”

We are using cookies for the best presentation of our site. Continuing to use this site, you agree with this.